Confinement avec Sam et Guess.


Éducation, Guess, Sam / mercredi, mars 25th, 2020

Nous voilà confinés avec un changement de vie radical, autant pour les humains que pour nos compagnons.

Si on parle d’occuper les enfants, de faire du sport, je pense important d’en faire de même pour nos toutous. Attention je ne parle pas de changer leur quotidien mais de maintenir leur activité habituelle. Par exemple pour ceux qui ont des activités avec leur chien, qui occupent leur compagnon au quotidien ou tout comme moi qui travaille avec leur chien.

Sam et Guess sont passés d’actif +++ à passif +++. Va falloir que je surveille la prise de poids (sic).

Pour le moment et je croise les doigts, nous pouvons sortir balader nos chiens. Ouf … pour eux et pour nous. J’espère que nous n’aurons pas plus de restrictions.

Si Sam et Guess se retrouvent en hypo-activité, il est important de subvenir à leurs besoins naturels. Je ne parle pas des besoins sanitaires mais toutes les activités nécessaires au bon équilibre mental et physique de mes chiens.

J’ai donc établi un petit programme qui pour le moment est fort agréable car nous profitons d’un temps printanier.

Tous les matins nous sortons dans les champs derrière la maison. Dans un premier temps je les laisse se courir après, les batteries sont pleines !!!!

Rapidement ils commencent à explorer, renifler les nouvelles odeurs de  l’environnement. Je n’ai rien d’autre à faire que de les observer, ils comblent des besoins naturels (renifler, explorer…)

Si vous n’avez pas la chance de pourvoir libérer votre chien car vous êtes en ville et que les restrictions vous empêchent de vous rendre dans des espaces verts, je vous invite lors de la promenade à le laisser renifler les trottoirs, et à n’émettre aucune objection (sauf risque de corps étranger).

Laissez-le suivre une odeur même tenu en laisse et silencieusement.

Cette sortie n’est-elle pas pour lui ? Evitez de lui imposer un supplément de contraintes. 

La balade est bénéfique pour votre chien, il est important de ne pas lui donner une vie de « jardin » cela revient à lui faire signer perpétuité. Votre chien en a fait le tour depuis bien longtemps même si vous avez 5000 m2.

Libre ou en laisse votre chien a besoin de découvrir de nouvelles odeurs, rencontrer des copains (en ce moment ce n’est pas trop possible je vous l’accorde), et explorer ce vaste monde. Sortez-le régulièrement avant qu’il ne devienne anxieux, destructeur, aboyeur ou développe des problèmes de santé (léchage excessif, comportement compulsif etc…) 

L’exemple est parlant, regardez les réactions liées au confinement. On se plaint déjà, on ne respecte pas les consignes au moindre rayon de soleil mais on a internet. Et si vous n’aviez pas internet ? Je vous laisse faire le parallèle avec la vie de votre chien.

Un confinement complet à voir toujours les mêmes personnes et à faire toujours la même chose. Y’a de quoi péter une durite, non ? Mais parfois c’est la vie de certain chien. J’en profite pour insister sur l’importance de prendre conscience que lorsque vous adoptez un chien, un jardin est loin d’être suffisant. Une sortie sanitaire (pipi) est loin d’être suffisante…

Ce n’est pas une vie ! Alors avant d’adopter posez-vous bien la question du temps que vous pouvez lui accorder. 3h à 5h d’activité générale par jour !

Pyramide de Maslow transposée chez le chien :

Depuis le confinement nous avons pris l’habitude de finir de déjeuner dehors.

Ils adorent ça et cette activité répond à un besoin naturel. Vous pouvez le faire avec votre chien tenue en laisse si vous habitez en ville. Je vous invite aussi à jeter le bol de croquettes dans toute la maison, je peux vous assurer que vous n’aurez rien à ramasser.

Pour les plus frileux vous pouvez utiliser le Kong woobler ou autre boule distributrice.

Vous pouvez cacher des croquettes dans la maison ou le jardin afin de faire un jeu de recherche avec votre chien. S’il trouve difficilement, aidez-le afin de faciliter ses réussites. Votre lien ne sera que meilleur.

Vous pouvez vous asseoir et apprendre à votre chien à attraper les croquettes. Dans un premier temps près de votre chien puis de plus en plus loin. Fou rire garanti !

Pendant cette période, profitez-en pour entraîner vos chiens. Si vous êtes en cours d’éducation, faites vos devoirs, prenez le temps avec votre fidèle pour acquérir des apprentissages bétons. Proposez des exercices qu’il connait et apportez-y des difficultés. Soyez inventif ! Ou téléphonez-moi (sic). 

Durant la balade, j’entretiens les apprentissages en variant les difficultés.

De retour à la maison, je laisse Sam et Guess être en OFF pendant que je vaque à mes occupations. Petite parenthèse, il est important de toujours donner une journée off à votre chien, tout comme nous le dimanche sur le canapé.

Je rencontre souvent des clients qui le week-end donnent une forte activité à leur chien afin de compenser le fait que la semaine leur compagnon n’a que très peu d’activité. Souvent on me dit « Comme ça le lundi il dort ». Il est préférable de lisser les activités sur toute la semaine, de penser au bien être physique et mental de son chien, ce n’est pas pour rien que l’on m’appelle.

Après un moment passé avec eux, je suis là sans être là. Je les tiens à distance de moi car ils ont la fâcheuse habitude de me coller et pleurent quand je suis loin d’eux.

Réalisé sans trucage , y’a pas plus près lol

C’est un problème que je travaille avec Sam car c’est beaucoup plus accentué chez lui. Je ne souhaite pas non plus que cela s’aggrave à cause du confinement. Il est important de penser à la reprise, donc je conserve au maximum mon rythme habituel même si j’adore qu’ils soient vers moi. Je me résonne en me disant que c’est vraiment pour leur bien. Les mauvaises habitudes se prennent vite et je ne souhaite pas qu’un problème d’anxiété (destruction, aboiement etc…) se développe en mon absence ou quand ils devront rester à leur place au travail. Je vous invite à être vigilant sur ce point. Le retour en arrière peut être difficile pour certains chiens s’ils prennent le pli de vous avoir H24. Pour cela je vous conseillerais de demander à votre chien de ne pas se coucher systématiquement à vos pieds quand vous buvez un café ou que vous cuisinez. Observez-le et soyez attentif au rapprochement excessif ou inhabituel. C’est important pour son bien être. De temps en temps , vous pouvez demander à votre chien de s’éloigner de vous. Vous pouvez lui demander d’aller dans son panier à distance de vous mais dans la même pièce. Je n’ai pas forcément cette exigence pour Sam et Guess, je leur demande une distance et se couchent où ils le souhaitent.

Guess me fait ses yeux de pauvre malheureuse…

Restez aussi vigilant aux demandes d’attention (câlins, jeu etc…) n’allez pas y répondre systématiquement parce que vous avez le temps ou que vous vous sentez coupable parfois de le laisser si longtemps seul. Je dis souvent à mes clients qu’il est préférable de proposer un vrai moment câlin, où l’on prend le temps avec son chien. Ce moment complice est bien plus important que des caresses de quelques secondes en passant. Avec Sam et Guess c’est tous les jours et plusieurs fois par jour. J’adore ce moment partagé avec chacun. Je m’assois par terre et les laisse venir à moi, parfois ensemble ou individuellement. C’est un vrai lavage du visage. Je prends le temps de les caresser, bisouiller, souvent j’en serre les dents (sic). Je caresse leur bidou, leur visage, les regarde affectueusement… Les embête lol

Important, unique, magique ! 

Dans la journée vous remarquerez que votre chien se pose en général sur le créneau de 13H/16H. Ce n’est pas une science exacte. C’est le moment de la sieste, le moment où ils dorment profondément !!! Comme un enfant que nous mettons à la sieste.

C’est important de respecter les phases de sommeil. Un chien dort 12h sur 24h. Il a besoin de dormir la journée. Notre présence quotidienne peut perturber cette sieste habituelle. Je pense important que si cela s’avère nécessaire d’isoler votre chien dans une pièce afin qu’il puisse bénéficier d’un sommeil profond sans être dérangé par nos va-et-vient. N’allez pas tomber dans le piège de faire sauter la sieste en le laissant prêt de vous, même à somnoler. Ce n’est pas un sommeil récupérateur.

Après la sieste Sam et Guess vont dehors, souvent autour de mon mari qui bricole. Je peux aussi leur proposer une balade en laisse ou courir avec moi.

Je varie l’activité afin de ne pas faire toujours la même chose, déjà que nous allons toujours sur les mêmes lieux. Parfois quand je suis à l’extérieur avec mon mari pour bricoler, je demande à Sam et Guess de rester à la maison.

Si je ne vois plus Guess, Sam reste à côté de la porte, et d’autres fois ils sont avec nous.

Le confinement a changé notre mode de vie, nous les hyper-actifs lol, on s’adapte.

Je vous conseille de maintenir autant que possible le mode de vie de votre chien. S’il a une vie active il y a plein d’idées pour pallier à l’hypo-activité telles que je les pratique avec Sam et Guess.

Si à l’inverse votre chien reste souvent seul, je vous conseille de garder son rythme de vie car le retour en arrière ne sera pas sans conséquence.

Nous traversons une période difficile qui marquera nos esprits. J’espère que nous saurons en tirer des leçons…

Je vous souhaite une bonne santé. 

Force et courage à tous !

Dessin fait par le maître de Pipa 🙂


6 réponses à « Confinement avec Sam et Guess. »

  1. Bonjour Marlène,
    On est dans la même situation avec un souci de varier les destinations de promenades. Les contacts avec les autres chiens se sont très réduit par voie de conséquence et la perte de socialisation est un risque aussi.
    Problème d’anxiété (destruction, aboiement etc…) : il est vrai que ces comportements apparaissent très (trop) vite . Que faire si ce n’est la proximité et les quelques sorties?
    Enfin, on a eu droit à des remarques stupides d’un risque de vectorisation et transmission du COVID par le chien ! FAKE NEWS à corriger
    Bonne journée avec Sam et Guess qui n’ont pas l’air si malheureux

  2. Bonjour,

    Rassurez-vous, il n’y a pas de risque de désocialisation pendant le confinement qui aura une durée courte. Il faudrait que nos chiens ne voient plus personne pendant plusieurs mois pour avoir des symptômes.Il est important de conserver le rythme habituel d’activités et s’il y en a un petit peu moins on compensera par des activités intellectuelles. Le chiens peuvent se rencontrer et jouer ensemble, l’ignorance et la désinformation sont bien dommage. Je vous souhaite une belle journée et prenez bien soin de vous et de vos proches. Un gros bisou à Prince. Marlène

  3. Bonjour Marlène,
    J’ai renoncé aux sorties avant la fin de la 1ere semaine de confinement parce qu’on me faisait sentir que comme j’ai la chance d’avoir un jardin spacieux, ce n’etait pas civique et reponsable , et aussi , ce qui a achevé de le convaincre :parce que les consignes du véterinaire sont de desinfecter les coussinets au retour: contraignant et …inquietant .que pensez vous de la preconisation de cette precaution ?

  4. Bonsoir, je trouve dommage que vous ayez arrêté les sorties. Personnellement je me moque de l’opinion des autres. Je sors avec Sam et Guess tout en respectant la loi. Le reste m’indiffère. Je n’étais pas au courant qu’il fallait nettoyer les pattes de nos chiens. Je n’irai pas à l’encontre des consignes de votre vétérinaire cependant je ne nettoie pas mes chaussures, ni mon blouson et autres vêtements après chaque sortie. Aucune consigne n’a été donnée dans ce sens là. Je vous souhaite une excellente soirée. Un gros bisou à Plume. Marlène

  5. Peu m’importe aussi ce que les gens peuvent penser mais en fait, j’etais logiquement + insouciante aux tous 1ers jours. Les reflexions qui m’ont ete faites m’ont incitée à me renseigner davantage et au fil des jours aussi on en a su +sur les modalités pratiques et ma prise de decision s’est faite par une prise de conscience +réaliste de la situation .C’est juste ma conviction personnelle du confinement .De même que pour aller faire les courses, mes 2 premieres sorties etaient plutot insouciantes puis j’ai appliqué au mieux les consignes precises et detaillées , notamment pour les chaussures 😉. Et c’est très contraignant: allez voir Marlène, dans l’absolu, Il est recommandé , à chaque retour de sortie, en + de se laver les mains( et les cheveux pour etre perfectionniste) de laisser toute sa tenue complete et accessoires, , y compris chaussures à l’exterieur(hors d’accès des animaux) pendant le temps nécessaire à ce que le virus puisse quitter les surfaces; au mieux à tout laver ou desinfecter de suite. Sans parler des precautions a prendre aussi pour les sacs de courses et tout ce qu’on rapporte de ces sorties.
    Alors oui, les ballades nous manquent et ça serait mieux avec, mais on compense un max dans le jardin,parce qu’on est privilegié dejà d’en avoir un; on travaille et on progresse un peu malgré tout je trouve, et Plume et Doggy apprecient jusqu’a présent. Mais comme pour les humains, les chiens sont tous differents .
    Prenez soin de vous et de toute votre maisonnée, que le confinement se poursuive au mieux !

  6. Je peux comprendre votre position. L’important est de maintenir l’entraînement afin d’être au top pour la reprise. Je vous souhaite une belle journée. prenez bien soin de vous et de vos proches. Un gros bisou à Doggy et Plume. Marlène

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *