Mon chien cet adolescent !


Sam / mercredi, juin 5th, 2019

Nous y voilà, Sam se transforme en petit chien intrépide qui écoute moins maman. Je m’y étais préparée en amont en apprenant à Sam tous les signaux essentiels de son éducation. A la maison, j’avais mis en place des règles de vie.

Que fait t-il ?

La première fois (sic) à l’âge de 5 mois ½, lors d’une fin de balade, Sam s’est montré retissant à me suivre à la vue de la voiture. Apparemment, ce jeune homme n’avait pas envie de rentrer malgré une longue balade. Il s’est arrêté et tenu à distance de moi alors que je lui demandais de venir. Deux choix se profilaient, céder en revenant comme d’habitude ou repartir courir… 

Devinez quel a été son choix ? Courir dans le champ !!!! Rien de bien grave car nous étions dans la campagne mais un indice « d’opposition » c’est manifesté. Sam n’est plus un chiot et veut être indépendant. 

Lors des balades il a commence à trop s’éloigner de moi, en marchant loin devant.

J’ai constaté aussi qu’il était plus agressif avec les congénères, un vrai ptit chef. Posture bien droite, queue bien haute, thorax en avant. Avec Sam t’es VIP ou tu ne l’es pas. Il s’est bagarré avec un chien du même âge qui allait vers son sac. Il l’a fixé du regard en posant sa patte sur le sac et en ni une ni deux bagarre!!!! Un conflit impressionnant, rapide mais très court. Rien de bien grave, que de l’esbroufe.

Grrr… Qu’on n’aime pas ça !

J’ai constaté aussi que Sam ne tolérait plus que je caresse un autre chien, il vient s’interposer entre lui et moi en grognant. Heu…t’es gentil Sam mais je suis grande et je fais ce que je veux.

Il a commencé à la maison à courir après les chats, un nouveau jeu bien rigolo, sauf que l’on ne court pas dans la maison.

Il s’est mis à embêter Guess en lui attrapant les pattes, lui montant dessus, allant même s’asseoir sur sa tête ! 

Bref… Il embête tout le monde.

Ses réponses au rappel sont devenues moins systématiques. Il a commencé à courir après les joggeurs (aïe !), les motos, les voitures ; des comportements dangereux qu’il ne produisait pas jusqu’alors.

C’est confirmé, Sam est en pleine adolescence !

C’est quoi exactement l’adolescence chez nos chiens ?

Je vous dirais que c’est la même étape que pour nos enfants : le besoin de prouver son indépendance, de se mettre en opposition par rapport aux parents, ne plus écouter.

Il faut dire que c’est un chamboulement physiologique pour l’individu.

L’adolescence peut commencer dès l’âge de 5 mois pour les petits chiens mais cela varie en fonction des races. Pour les grandes races, cette étape se fait vers 9- 10 mois, les races géantes ce sera vers 12-18 mois.

La durée varie aussi en fonction de la race. Elle peut durer quelques mois et aller jusqu’à un an. Accrochez votre ceinture et prenez votre mal en patience.

Quels sont les comportements que vous pouvez observer :
Votre chien aura besoin de se dépenser plus.
Il vous obéit et écoute moins bien.
Il teste les limites.
De l’agressivité apparaît ainsi que des conflits avec les congénères.
Des aboiements apparaissent.
Monte la garde.
De la destruction et de la malpropreté.
Chevauchement, fugue et témérité.
Que faire ?

C’est le moment de rester calme et de ne surtout pas basculer dans l’autorité. C’est une grave erreur destructrice !!!!! Je sais qu’il est difficile d’accepter qu’un chien parfait et à votre écoute devienne si difficile. Il faut vous dire que c’est une phase qui ne durera pas et qu’il est important de ne pas se transformer en dictateur autoritaire. Plus vous serrerez la vis avec des exigences et de l’autorité plus votre chien se mettra en opposition. 

Cela ne veut pas dire ne rien faire. Il sera important de ne rien lâcher, de rester ferme et cohérent dans vos demandes. Pour Sam, j’ai demandé des choses simples et courtes en le récompensant et valorisant beaucoup.

Lors de balades, j’ai travaillé son impulsivité à partir après tout. Je n’ai rien changé en le laissant toujours en liberté. J’ai retravaillé mon rappel, mais aussi le signal « attend ». Je suis restée calme et concentrée sur lui lors de nos promenades en anticipant ses courses derrière les joggeurs, vélos etc…

Aujourd’hui à 8 mois, il revient parfaitement au rappel, il regarde et ne part plus après tout ce qui est mobile. Bien sûr je continue à le valoriser, il a même droit à des bonbons. 

Il lui arrive d’être attiré mais il me regarde et fait vite un virage à 180° dès lors qu’il entend ma voix. 

Si jusqu’à présent Sam pouvait rester à sa place en présence des élèves pendant les cours, j’ai constaté qu’il n’en n’avait plus envie. Il quittait sa place impulsivement et malgré les gâteries données, je devais me répéter. Développant également une agressivité avec les congénères, j’ai décidé de ne plus l’emmener avec moi afin de ne pas être en échec. Je lui ai donc accordé du temps et fait des petits entraînements hors contexte (cf : vidéo).

Un entraînement réussi qui me ravie et qui valorise Sam.

Par la suite je l’ai remis en immersion mais sur 1h de cours en lui donnant des responsabilités. Le signal « ta place »  étant difficile à tenir, je lui accorde de se tenir un peu à distance du sac mais de ne pas venir déranger l’élève qui travaille. 

Nos exigences sont nos échecs, ne l’oubliez pas ! Sam n’est pas un robot.

Je suis donc restée à une distance proche de lui en le valorisant pour son écoute, parfois le laissant venir à côté de moi, lui laissant sa balle, un os à mâcher. Je l’ai aussi fait participer au cours. Par exemple lors de l’explication d’un exercice à un client, Sam fait une démonstration. J’ai constaté qu’il était très appliqué et attentif à moi. Il adore. Il est très obéissant. Je le laisse aussi divaguer autour de nous à une distance respectable. Bref… Moins d’exigence, beaucoup de valorisation et Sam est à l’écoute.

Les récrés sont des moments de jeux ou les chiens rentrent en interaction librement.

Au quotidien, je reprends tous les apprentissages afin de les entretenir, des petits exercices ciblés à des moments où je suis certaine que Sam sera avec moi dans l’entraînement.

Je lui propose des balades où il court librement en respectant toujours une distance où je suis certaine d’avoir mon rappel. Il m’attend naturellement (cf : vidéo)

Il est libre, court comme il veut mais autour de maman.

En observant les comportements de Sam, j’apprend à le connaître et je peux anticiper. Il y a des jours ou je vois qu’il n’a pas trop envie de m’écouter alors je n’insiste pas, c’est un jour sans demain sera meilleur. Cependant si par exemple j’ai demandé un « au pied », je vais au bout de ma demande en l’aidant même d’une friandise. En moins de trois secondes Sam s’exécute et j’arrête là mon exercice.

Un chien adolescent est parfois compliqué mais il est important de ne pas rentrer dans le conflit. Ne basculez jamais dans les cris, encore moins dans la contrainte physique vous y perdriez beaucoup. Apprenez à accepter cette étape car si vos fondations sont bonnes vous n’aurez pas grand chose à faire, simplement à rappeler les règles en restant ferme et décidé. Votre chien trouvera un maître juste, rassurant et il vous le rendra.

Sam et moi évoluons ensemble dans le respect, la compréhension de l’un et de l’autre. Notre lien se tisse, la confiance est là et finalement ce passage est très intéressant à vivre car on s’apprend. 


5 réponses à « Mon chien cet adolescent ! »

  1. Bravo Marlène pour toute cette patience et cet esprit positif ! J’espère pouvoir en faire autant quand Pippa rentrera dans sa phase adolescente !!

  2. Merci et ne vous inquiétez pas, je serai encore là pour vous accompagner quand Pippa voudra faire sa grande.

  3. Merci pour cet article.
    Je reconnais certain des comportements que j’ai pu observer sur Orson pendant nos vacances. Avec moins de succès. Pour linst😉

  4. L’éducation d’un ado est comme un grand 8, mais on termine toujours en ligne droite. Il faut se montrer compréhensif, patient, très patient, très très patient lol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *